12.2.5 futuro do conjuntivo et presente do conjuntivo

Le futuro do conjuntivo, litteralment futur subjonctif, est un temps verbal qui n'exist dans aucune autre langue romane.

(Si on veut être exacte: Il a survecu en quelques expressions, "Si alguien lo hiciere, será castigado", "Si quelqu'un le faisait, il serait puni", mais et si rarement utilisé, qu'on peut dire qu'il est inexistant.)

De manière sommaire on peut dire qu'on utilise le subjonctif dans un contexte d'evaluation subjetive, 1) "Je veux que tu sache", pour décrire quelque chose d'irréel, 2) "Il n'y a personne qui puisse me répondre", ou quand il n'est pas claire quand on événement se produira, 3) "En attendant qu' il vienne, nous prenons un café".

Il est utile maintenant de voir qu'il y a une difference entre 1) et 3). 1) n'est pas neutre, il y a une evaluation. La personne que dit une phrase comme celle-ci est émotionnellement impliqué. Il a le désir de faire savoir quelque chose à quelqu'un. Ce n'est pas le cas en 3). Il existe une insecurité objetive, il ne sait pas quand la personne viendra, c'est tout. La phrase nous dit rien sur son état émotionnel. Il se peut qu'il soit faché parce que quelq'un le fait attendre, il se peut qu'il s'en réjouit, parce-qu'il veut tranquillement boire un café. Le deuxième point qu'il est utile de voir ce que le français en général utilise simplement le futur indicatif pour décrire des événements qui se produiront dans un moment vaguement défini dans le futur : Quand il sera là, je le demandrai.


Les définitions données dans les livres de grammaire sont en général un peut court. La définition ci-dessous est correct, indique clairement que le futuro do conjuntivo décrit des événements dont le moment où se produiront est objetivement incertain, le présent subjonctif exprime un évaluation subjectif des événements hypothétiques, mais puisque cette distinction n'est fait dans aucune langue, il est à supposer qu' avec une définition tellement courte cette difference passe inaperçue.

futuro do subjuntivo
O futuro do subjuntivo é usado para indicar casualidade, incerteza ou possibilidade em orações subordinadas que se referem ao futuro. Le futur do subjuntivo [au Brésil plus comun est subjuntivo au lieu de conjuntivo] est utilisé por décrire éventualité, insecurité ou possibilité dans des propositions subordonnées qui font référence au futur .
presente do subjuntivo
O presente do subjuntivo é usado para indicar dúvidas, desejos, incertezas, probabilidades e sentimentos. Pode ser utilizado para exprimir acontecimentos do presente ou do futuro. Le futuro do subjuntivo est utilisé pour décrire éventualité, incertitude, probabilité et sentiments. Il peut décrire des événement que se produisent au présent au se produiront au futur .
PRESENTE (SUBJUNTIVO) FUTURO (SUBJUNTIVO)

Il est vrai que le present subjonctif peut décrire des événement qui se derouleront dans le présent ou le futur, "Je ne croit pas qu'il soit déjà arrivé" <=> "Je ne crois pas qu'il soit arrivé avant 5 heures", tandis que le futuro subjontivo se référe toujours a quelque chose qui se deroulera dans le futur, mais cela n'est pas la difference principal. La difference principal c'est que le futur do subjonctif décrit une incertitude objective, le présent de subjonctif une évaluation subjetive.


Le futuro do conjuntivo apparaît surtout dans des propositions subordonnées introduites par des conjonctions comme assim que (à partir du moment), enquanto (pendant), logo que (aussitôt que) etc.. Nous avons déjà dit que les règles du subjonctif sont généralement les mêmes dans toutes les langues romanes, evaluation subjetif, incertitude, irréalité demand le subjonctif. Pourtant dans le détail il y a des différences. Ces conjunctions demandent l'indicatif en, présent au futur , en français.

Aussitôt qu’il l’aura reçu son argent, il s'en va.
Je savais qui tu étais à partir du moment où je t'ai rencontré.
Pendant qu' il est là, on ne peut rien faire.

Il semble que incertitude en ce qui concerne le moment, où un événement se produira n'est pas un argument très fort, contrairement à l'espagnol et le portugais, pour le subjonctif en français. En français, le subjonctif est utilisé lorsqu'il n'est pas certain que l'événement se produira. S'il n'y a incertitude que concernant le moment quand l'événement se produira, on utilise l'indicatif.


La même distinction est fait en portugais aussi, mais dans les deux cas on utitlise le conjuntivo. Le presente do conjuntivo est utilisé quand il ne même pas claire si l'événement se produira et le futuro do conjuntivo quand il n'est pas claire quand il se produira. (En espagnol on utilise le presente de subjuntivo dans le deux cas.)

Evidemment c'est insecurité n'existe pas si les evenements se sont déroulé au passé.

assim que: aussitôt que introduit une proposition subordonée qui se réfère au futur => futuro do conjuntivo
Uma lista com os nomes será publicada assim que o processo estiver completo.
Une liste avec les noms sera publié aussitôt que le processus sera achevé.
 
Sirva a sua família e os seus hóspedes assim que a comida estiver pronta.
Servez à votre famille et a vos invités aussitôt que le repas sera prêt.
 
assim que: aussitôt que introduit une proposition subordonée qui se réfère au passé => perfeito composto simples do indicativo / pretérito imperfeito do indicativo
A briga começou assim que saímos da festa.
La bagarre commença aussitôt que sortîmes de la fête.
La bagarre commença aussitôt que nous sortîmes de la fête.
+
Assim que me sentava à mesa, alguém vinha incomodar-me.
Aussitôt que me assoyais à la table quelqu'un venait déranger.
Aussitôt que je assoyais à la table, quelqu'un venait me déranger.

Evidement des conjonctions comme assim que (a partir du moment), logo que (aussitôt que), enquanto (pendant), siempre que, quando (quand), demandent seulement le futuro do conjuntivo quand la proposition subordonnée qu'il introduisent font référence au futur, autrement dit, s'il y a une incertitude en ce qui concern le moment où il se produiront. Cette incertitude evidement n'exist pas dans le passé.

Les mêmes règles s'appliquent à des expressions idiomatiques, voir le tableau ci-dessous. Dans ces expressions il n'y a pas une evaluation subjetive, il s'agit des relations que au moins le locuteur considère stables et correctes. Il n'est pas clair qui arrive en retard, mais si cela est le cas, il ne pourra pas entrer. La même logique s'applique à la deuxième phrase. Peut importe où les autres seront, il sera là aussi. La situation est un peu differente en comparaison avec les situations que nous avons vu jusqu'à maintenant, puisque le temps ne joue aucun role, mais il s'agit quand même d'une incertitude objective et pas d'une evaluation subjective. Au moins pour le locuteur c'est simplement un fait, une relation stable.

Quem vier* depois da hora, não poderá entrar.
Qui vient après de la heure ne pourra entrer.
Qui vient en retard, ne pourra plus entrer.
Fico onde vocês ficarem.*
Suis vous soyez.
Peut importe où vous soyez, je serai là.


* Les deux sont futuro do conjuntivo. Presente do conjuntivo serait venha et fiquem. Le problème avec ficar nous mettons à côté pour l'instant, voir chapitre 26. Ficar est utilisé si on veut souligner le résultat d'un processus, mais pas le processus lui même: Três pessoas ficaram feridas no acidente. <=> Trois personnes ont été blessées dans l'accident.

Dans le cas que cette incertitude se réfère à quelque chose du passé on utilise les subjonctif dans toutes les langues romanes. (Quoique dans le français d'aujourd'hui le présent / passé composé de subjonctif dans ce cas lá.) La phrase suivante est tirée du roman "Pour qui sonne le glas" de Ernest Hemigway.

Contudo, fosse quem fosse que estivesse em cima, fora* muito cuidadoso para não deixar rasto.
Pourtant, fût qui fût qui fût** au sommet avait été très attentif pour ne laisser trace.
Mais qui que ce soit qui étaient assis là-haut avait pris soin de ne laisser aucune trace.


* fora es pretérito mais-que-perfeito simples do indicativo. Un tiempo que solo encontramos en obras literarias. En cuanto a la formación se refiere vea 11.3.
** Le portugais aussi bien que l'espagnol ont deux verbes, ser et estar, qui correspond au être français. Simplifiant on peut dire que des état ephémères, surtout psychiques, sont décrit avec estar, "Je suis nerveux", des characteristiques inhérents avec être.

Pourtant la distinction entre incertitude objetive et evaluation subjetive n'est pas toujours fait. Nous pouvons supposer que l' Union Européenne a assez d'argent pour payer des traducteurs professionels et que les documents de l'Union Européenne ne sont pas des déclarations spontanées. Pourtant même dans des textes de ce genre nous trouvons quelque fois le présent du subjonctif dans des phrases subordonnées introduit par assim que.

assim que: aussitôt que avec presente do conjuntivo
Será facultado um maior auxílio humanitário através do armazenamento no local de géneros alimentícios assim que as condições de segurança o permitam.
Sera apporté une majeur aide humanitaire par le emmagasinement dans le endroit de moyen alimentaire aussitôt que les conditions de sécurité le permettront.
Dès que la situation sécuritaire le permet, l'aide peut être augmentée en stockant la nourriture localement.
ACORDO SOBRE A TECNOLOGIA DA INFORMAÇÃO


Le conjonction dans les phrases qui suivent introduisent une proposition subordonnée qui se réfère au futur. (Ces conjonction peuvent faire référence aussi au passé, mais dans ce cas là on utilise l'indicatif.) Puisqu'il s'agit d'une incertitude objetif et pas d'une evaluation subjetive on utilise le futuro do conjuntivo. (Il n'est pas très difficile de trouver à traver de google des exemples où on utilise le presente do conjuntivo dans la proposition subordonnée introduite par ces conjonctions, mais en général et dans le livre de grammaire on fait cette distinction. C'est bien possible que dans les prochains cent ans le futuro do conjuntivo partage le destin de son homologue espagnol, mais pour l'instant il est encore vivant.)

Faites attention à la conjonction se / si, qui introduit une proposition conditionnelle: S'il n'étudie pas, il ne passera pas l'examen. Au moins de la perspective du locuteur il ne s'agit pas d'une evaluation subjetive, mais d'une relation objetive entre deux action qui se derouleront dans le future. La conjonction se, contrairement au français et espagnol, demande donc dans le cas d'une propostion conditionnelle de typ I, voir chapitre 13, le futuro do conjuntivo. Elle décrit un fait, bien qu'il ne soit pas très claire quand cet évenement se déroulera.

En ce qui concerne la logique général il n'y a pas de différence entre le futuro I do conjuntivo et le futuro II do conjuntivo. Tous le deux sont utilisés dans le même contexte, mais le futur II décrit l'action comme achevée: Quand il aura fini, il sera content. Dans les cas rares que la conjonction française demande le subjonctif, il faut construire dans ce contexte avec le passé composé de subjonctif: Nous continuons à le chercher jusqu' à ce que nous l' ayons trouvé.

assim que : tan pronto como
Assim que ele tiver dinheiro ele lhe pagará
Aussitôt qu' il aura argent il lui payera.
Aussitôt que qu' il aura de l'argent, il lui payera.
enquanto: tant que
Enquanto o clima não melhorar, não poderemos continuar a obra.
Tant que le clima ne améliore ne pourrons contiuner le
travail.
Tant que le temps ne s'améliore pas, on ne peut pas continuer.
Enquanto as pessoas tiverem medo, não haverá liberdade real.
Tant que les personnes ont peur ne aura liberté réel.
Tant que les gens ont peur, il n'aura pas de liberté réel.
Enquanto estiveres com febre, não podes sair.
Tant que es avec fièvre ne peux sortir.
Tant que tu as de la fièvre, tu ne peux pas sortir.
logo que: aussitôt que
Me liga logo que estiver pronto.
M' appelle aussitôt que es prêt.
Appelle-moi dès que tu es prêt.
Logo que me sentir melhor, vou trabalhar.
Aussitôt que me sens mieux vais travailler.
Dès que je me sens mieux, je recommence à travailler.
quando: quand
Quando estiveres só, vais sentir minha falta.
Quand es seul vas sentir mon absence.
Quand tu seras seul, je te manquerai.
Será tarde demais quando ela tiver chegado.*
Sera tard trop quand elle sera arrivé.
Il sera tard quand elle viendra.
se: si
Se fizer sol, vamos à piscina.
Si fait soleil allons à la piscine.
Quand il fera beau, on ira à la piscine.
sempre que: cada vez que
Tenciono escrever-lhes sempre que puder.
Esssye lui écrire chaque foi puisse.
J'essaye lui écrire chaque foi que je peux.
como: comme
Faça como puder.
Fais comme peux
Fais-le comme tu peux.
Vem quando puderes.
Viens quand tu peux.
 
Faz como quiseres.
Fais comme veux
Fais ce que tu veux.
conforme: conforme, comme
Faço-o conforme mo disserem.
Le fais comme me le disent.
Je le fais comme il me le disent.
depois que: après que
O professor vai dar a nota depois que os alunos fizerem os exercícios.
Le professeur seulementl vas donner la note après que les élèves ayent fait les exercices.
Ce n'est qu'après que les élèves auront fait les exercices que l'enseignant donnera des notes.
Depois que você estiver pronto, podemos sair.
Après tu sera prêt pouvons sortir.
Quand tu sera prêt, nous pouvons sortir.

* tiver chegado est futuro II do conjuntivo. Normalement on le traduit avec le futur composé indicatif.

Après ainda que (même si), embora (quoique), mesmo que (même si), voir chapitre 19.5., on n'utilise pas le futuro do conjuntivo. Tous ces conjonctions demandent, comme en français, un temps verbal au mode subjonctif, mais jamais le futuro do conjuntivo. Simplifiant on peut dire que toutes les conjonctions concessives, les conjonctions qui décrivent une action qui sera realisé independement d'une action qui théoriquement pourrait empêcher la réalisation: Même s'il pleut, il va à la plage. Autrement dit, en portugais tous les conjonctions concessives demandent le subjonctif. Dans le cas que la conjonction concessive introduit une proposition concessive qui décrit une situation réelle on utilise l'indicatif en français, quand il s'agit d'une situation hypothetique on utilise le subjonctif en français. En portugais en utilise le subjonctive dans les deux cas, mais jamais le futuro do conjuntivo.


1) Ainda que seja rico, não é feliz. => Même s'il est riche, il n'est pas heureux.
2) Ainda que / Mesmo se fosse rico, não seria feliz. => Même s'il était riche, il ne serait pas heureux.

Le cas 2) n'est pas un problème. En ce qui concerne l'usage des temps et du mode il ressemble à une proposition conditionnelle du type II, voir chapitre 13. Il nous n'étonne pas du tout que le français utilise l'imparfait indicatif et les autre langue l'imparfait subjonctif, parce que c'est toujours comme ça. Le cas 1) par contre est bizarre, le subjonctif n'est pas très justifié, l'espagnol et l'italien ne utilise pas le subjonctif dans ce contexte. Il ne s'agit pas d'une situation hypothétique, quoi qu'il arrive, il n'est pas heureux. C'est un fait objectif, il n'y a pas d'évaluation subjective. Il faut accepter que en portugais tous les conjonctions concessive demandent le subjonctif, dans un contexte réel ou hypotéthique. Nous reviendrons sur ce sujet dans le chapitre sur le conjonctions.

L'usage du subjonctif dans des propositions concessives qui décrivent une situation réelle, des proposition comme "Même s'il n'a pas le permis de conduire, il achète une voiture" n'est pas très cohérent, mais c'est pareil en français. Quoique / bien que demande toujours le subjonctif.

presente / imperfeito do conjuntivo après des conjonction concessive
Ainda que esteja cansado, continua a caminhar.
Même s'il est fatigué, il continue à marcher. (Quoiqu'il soit fatigué, il continue à marcher.)
Ainda que estivesse cansado, continuou caminhando.
Même s'il était fatigué, il a continué à courir.
Embora esteja chovendo, vamos a praia.
Même s'il pleut, on va à la plage.
Embora ele quisesse ficar um pouco mais, thina que ir.
Bien qu'il aurait aimé rester, il a dû partir. (Bien qu'il eût aimé rester, il a dû partir.)
Mesmo que as pessoas mudem, os amigos devem ser amigos para sempre.
Même si les gens changent, les amis devraient toujours être amis.


Résumée: Il est bien probable que le portugais est la seule langue du monde qui a un temps verbale qui n'est utilisé que pour décrire incertitude concernant le moment où un événement se produira dans le futur. Pourtant si nous regardons des exemples concrets des locuteurs natifs nous voyons que le système est instable, autrement dit, très souvent on utilise le presente do conjuntivo où selon les règles officielles on devrait utiliser le futuro do conjuntivo.

En ce qui concerne l'usage du subjonctif dans des propositions concessives seulement l'espagnol est cohérent et l'usage très stable. Dans des situation réelle on utilise l'indicatif, dans des situations hypothétiques le subjonctif. En français et portugais généralment on utilise le subjonctif dans les deux cas, quoiqu'il soit (!) justifié seulement dans des situations hypothétiques.

Le fait qu'on utilise le subjonctif même si la proposition concessive décrit une situation réelle étonne aussi le locuteurs natifs du portugais. Ici, Embora e ainda que – seguidos do conjuntivo, quelqu'un constate que au Portugal on distingue entre situation hypothétique est situation réelle, et se pose la question quelles conjonctions concessives demandet le subjonctif. Voila la réponse qu'il reçoit.

Em Portugal, geralmente só se usa o conjuntivo com embora e ainda que. Assim, as frases que escreveu deverão ser construídas do seguinte modo:


(1)Embora tenha/ tivesse escurecido, decidi ir ao jardim.
(2) Ainda que tenha/ tivesse percebido que estava sozinha, entrei na escola.



No Brasil, segundo Evanil do Bechara, também se usa conjuntivo (subjuntivo) com as «concessivas de ainda que, embora, conquanto, posto que, se bem que, por muito que, por pouco que (e semelhantes), não havendo, entretanto, completo rigor a respeito» (Moderna Gramática Portuguesa, pág. 282).
Au Portugale on utilise en général le subjonctif après embora et ainda que. Vos phrases devraient donc être construites de la manière suivante.

(1) Embora tenha/ tivesse escurecido, decidi ir ao jardim.
(1) Bien qu'il fasse déjà nuit, j'ai décidé d'aller au jardin.
(2) Ainda que tenha/ tivesse percebido que estava sozinha, entrei na escola.
(2) Quoique je sût que j'étais seul, je suis entré à l'école.


Au Brésil on utilise, selon Evanil do Bechara, le conjuntivo (subjuntivo) après les conjonctions concessives ainda que, embora, con quanto, posto que, se bem que, por muito que, por pouco que (et des conjonctions similaire), sans que cela soit toujours respecté. (Moderna Gramática Portuguesa, page 282)





contact mentions légales déclaration de protection de données