19.5. Conjonction concessives

Le terme concessive est un peu déroutant. Le terme suggère que l'événement décrit dans la proposition concessive concede l'événement décrit dans la proposition principal, ce qui n'est pas du tout le cas. L'événement décrit dans la proposition concessive n'empêche pas l'événement décrit dans la phrase principal, mais ne pas empêcher et conceder sont des choses complètement différent.

Il va au travail, bien qu'il soit malade.

L'action ou dans ce cas l'état décrit dans la proposition concessive introduit par la conjonction concessive ne concede absolument rien. Le fait qu'il est malade ne lui concède pas d'aller au travail. Le fait qu'il malade simplement ne l'empêche pas d'aller au travail.

On peut distinguer deux type de proposition concessive. Le groupe qui décrit une situation hypothetique et le groupe qui décrit une situation réelle.

1) situation réelle: Bien qu'il n'ait pas d'argent, il va en vacance.
2) situation hypothétique: Même s'il n'aurait pas d'argent, il irait en vacance.

Dans le cas 1) nous avons une situation réelle. Il est malade mais quand même il va au travail. Dans le cas 2) nous avons une situation hypothétique. Il a de l' argent, mais même si cela n'était pas le cas, il irait en vacance.

La règle général, qui dit que seulement des situation hypothétique demandent le subjonctif, ne s'applique pas ici. Cela peut étonner les gens qui parlent espagnol, puisque en espagnol ces conjonctions demandent le subjonctif, mais c'est comme ça. Le conjonctions concessives hypothétiques suivent la même logique que les conjonctions conditionelle, voir 19.5.2.





contact mentions légales déclaration de protection de données