12.2.4 mais-que-perfeito do conjuntivo

Comme en français le pretérito mais-que-perfeito do conjuntivo est un déplacement du pretérito perfeito composto do conjuntivo au passé. Si le pretérito perfeito composto do conjuntivo décrit l'impact de l'événement imaginé de la proposition subordonnée sur le présent le pretérito mais-que-perfeito do conjuntivo décrit l'impact de l'événement imaginé sur le passé. Il est logique que dans le premier cas le temps de référence c'est le présent et dans le second cas c'est le passé.

le temps de reférence est le présent: Je crains qu'il soit venu.
le temps de reférence est le passé: Je craignis qu'il fût venu.

Il faut voir que nos explications se refèrent au system temporel tel qu'il existait aux temps de Emile Zola, Victor Hugo, Marcel Proust etc.. Depuis alors le système français a été modifié. Dans le system des temps verbals à la Flaubert nous avons cette situation. C'est la situation que nous avons encore en portugais et en espagnol. En français d'aujourd'hui l'imparfait de subjonctif n'est plus utilisé et pour cela le plusqueparfait de subjonctif non plus.

Pourtant, si on sait, ou plutôt si on comprend intuitivement, que le passé composé aussi bien que le plusqueparfait décrit anteriorité et si on connait le temps de reférence, l'ancre, on peut simplifier ce system. De cette manière nous arrivons au system temporel du francais actuel. (Ce qui serait faux en espagnole et en portugais et en partie aussi en italien.)

le temps de reférence est le présent: Je crains qu'il soit venu.
le temps de reférence est le passé: J'ai craint qu'il soit venu.

Puisque le pretérito perfeito composto do indicativo ne décrit pas une action qui est encore rélévant pour le futur nous avons en portugais des phrases comme celui-ci, ce que serait faux en français et dans n'importe quelle autre langue romanes, voir aussi 11.2 et vea 11.3.

~ Je sais qu'il vint. <=> Je sais qu'il est venu.

Il n'y a pas de différence en ce qui concern le plusqueparfait indicatif et il n'y a pas de difference au mode subjonctif en comparaison au francais.Mais il y a une difference en ce qui concerne le pretérito perfeito composto do indicativo qui ne correspond pas quant a son usage au passé composé indicatif français.

L'ancre est le présent et il y a un impact sur le présent. Contrairement aux francais on utilise le pretérito perfeito simples en portugais. Ici il y a une difference.
Il ne peut pas payé la facture, il a perdu son portemonnaie.
Não pode pagar a conta, perdeu a sua carteira.
L'ancre est le passé et il y a un impacte sur un moment du passé. On utilise, comme dans toutes les langues romanes, el pretérito mais-que-perfeito. Ici il n'y a pas de difference.
Il n'a pas pu payer la facture, il avait perdu son portemonnaie.
Não pôde pagar a conta, tinha perdido a sua carteira.


C'est un fait curieux. À l'indicatif le portugais n'applique pas les mêmes règles que toutes les autres langue romanes. Mais au subjonctif il n'y a pas de différence.

L'ancre est le présent et il y a un impacte sur le présent.
1) J'espère qu'il a acheté la voiture.*
Espero que tenha comprado o carro.
L'ancre est le passé et il y a un impacte sur un moment du passé.
2) Il esperait qu' il avait acheté la voiture.
Esperei que tivesse comprado o carro.

* espérer ne demande pas le subjonctif en francais, mais en portugais.


Le pretérito mais-que-perfeito composto do conjuntivo est formé avec l' imperfeito do conjuntivo du verbe ter et le participe parfait.


pretérito mais-que-perfeito composto do cojuntivo terparticípio perfeito
eu tivesse
dito (dit)
dado (donné)
dormido (mangé)
ensinado (enseigné)
jogado (joué)
necessitado (eu besoin)
imprimido (imprimé)
fingido (feint)
tu tivesses
ele / ela
você
o senhor / a senhora
tivesse
nóstivéssemos
eles / elas
você
os senhores / as senhoras
tivessem


Esperei que tenha dormido.*
J'ai espéré qu'il avait dormi.
Esperei que tenha vindo.
J'ai espéré qu'il était venu.
Esperaram que as crianças tenham brincado.
Ils ont espéré que les enfants avaient joué.
Esperamos que o professor tenha ensinado coisas importantes.
Esperamos que el profesor hubiese enseñado cosas importantes.

* espérer ne demande pas le subjonctif en francais, mais en portugais. Si on veut traduire plus litteralment on devrait traduir avec le passé simple, j'espérai,tu espéras,il espéra,nous espérâmes,vous espérâtes,ils espérèrent, mais puisque le passé simple s'est evanoui un peu au cours de l'histoire, nous traduisons avec le passé composé. (Ce qui ne serait absolument pas possible en portugais dans ce contexte!!)

A part l'aspect temporel on utilise le perfeito composto do conjuntivo dans les mêmes contextes que tous les autres temps verbals au mode conjuntivo, voir 12.2.1. Le pretérito perfeito composto do conjuntivo est utilizé aussi dans de propositions conditionnelles de type III, voir capitulo 13.

Le pretérito mais-que-perfeito composto do conjuntivo dans des propositions conditionnelles
Se eles tivessem escutado seus pais, não teriam feito essa besteira.
S' ils avaient écouté leurs parents ne auraient fait cette sottise.
S'il avaient écouté leurs parents il n'auraient pas fait cette sottise.

Dans ce genre de proposition la condition n'est pas donnée et pour cela l'action décrit dans la proposition principale ne sera réalisé.

1) après de verbes comme aconsejar, asentir, desear etc.
Não acreditei que ele tivesse perdido a partida.
Ne croyai que il eût perdu la parti
Je ne croyai pas qu'il eût perdu la partie.
 
Desejava que ele tivesse vindo.
Voulait que il fût venu.
Il voulait qu'il fût venu.
O juiz ordenou que o tempo remanescente em prisão não tivesse de ser cumprido.
Le juge ordonna que le temps restant au prison ne eût de être accompli.
Le juge a ordonné que la peine d'emprisonnement restante soit annulée.
Não pensei que tivesse sido você.
Ne pensai que eût été tu.
Je ne pensai pas que ce eût été toi.
2) dans des propositiond relatives quand la proposition relative décrit quelque chose d'inexistant
Não se tratava de um carro que tivesse sido roubado e abandonado por ali.
Ne s' agisait d' une voiture que eût été volée et abandonnée là.
Il ne s'agisait d'une voiture que eût été volée et abandonée là.
Não havia casa que tivesse sido poupada pela doença.
N' avait maison que eût été épargnée de la maladie.
Il n'y avait aucune maison qui eût été épargnée de la maladie.
3) après des conjonctions qui expriment une intention, incertitude ou contradiction
Embora tivessem limpado bem a casa, sua mãe percebeu que havia ocorrido algo estranho.
Quoique eût nettoyé bien la maison sa mère aperçu que était passé quelque chose d' étrange.
Quoique il eût nettoyé bien la maison sa mère s'aperçu qu'il s'etait passé quelque chose d'étrange.
4) après des expressions idiomatiques qui expriment une évaluation subjective
Foi bom que ele tivesse saído daqui.
Fût bien qu' il eût sorti d'ici.
C'était bien qu'il est sorti d'ici.
5) dans de proposition conditionnelle de type III (condition impossible)
Se tivesse estudado mais, teria tirado uma nota melhor.
Si eût étudié plus aurait obtenu une note meilleure.
S'il avait étudié plus, il aurait eu une meilleure note.


Nous répétons: On utilise le pretérito perfeito composto do conjuntivo si le verbe qui décrit le type de la présentation mental est au présent. Le pretérito perfeito composto do conjuntivo, contrairement au préterito perfeito compost do indicativo, décrit dans ce contexte une action achévé dans le passé proche qui a encore un impact pour le présent. (Où une action qui n'est pas encore achevée et le fait qu'elle n'est pas encore achevée a un impact pour le présent: Avant qu'il ne m'ait payé, je ne travaille plus pour lui.)


Le pretérito mais-que-perfeito composto do conjuntivo suive la même logique. La seule difference est que dans ce cas l'ancre est un moment au passé. Avec le plusqueparfait on décrit une action qui a été achevée à un moment du passé et qui à un impact sur ce passé.

Le pretérito mais-que-perfeito composto do conjuntivo a donc la même fonction que le pretérito perfeito composto. La seul difference est l'aspect temporel.

Fondamentalment la logique est la même dans toutes les langues romanes et dans toutes les langues indogermaniques. (Et probablement dans les autres langues aussi.) Pourtant il peut y avoir des differences. Une chose est la manière dont le cerveau humain veut verbaliser la realité et une histoire completement different ce le materiel morphologique dont il possède. Si le materiel morphologique ne permet pas de verbaliser la réalité d'une certaine manière, certains aspects ne peuvent pas être pris en consideration dans tous les contextes de la même maniere. Dans aucune langue il est par exemple possible de distinguer au subjonctif entre une action achevée au futur et une action achevée au présent.

Je n'espère pas qu'il ait payé.

Ca veut dire qu'il ne veut pas que l'autre a déjà payé. Si on veut mettre cette phrase au futur, on doit changer la structure.

J'espère qu'il n'aura pas payé demain.

Dans ce cas là il ne veut pas seulement que l'autre n'ait pas payé au présent, mais qu'il ne le fera pas non plus demain.

En bref: L'auteur de ces lignes dirait que les langues ne si distinguent pas beaucoup en ce qui concerne les principes fondamentales, mais il y a des grands difference en ce qui concerne le material morphologique, qui est completement arbitraire.

Un autre phenomen de ce genre est la disparition de l'imparfait de subjonctif dans le français d'aujourd'hui. La disparition d'une structure grammaticale peut mener à un systeme stable noveau ou à quelque chose d'instable.

 





contact mentions légales déclaration de protection de données