3.3.1. 1 [ɐ̃ ]

Il n'est pas nécessaire de mémoriser tous les détails, vous allez écouter ces sons des milliers des fois, vous allez donc les mémoriser automatiquement. Discuter sur les détails sert à devenir sensibilisé pour certains phénomens de sorte qu'on les comprend passivement quand on les écoute ou lit.

Dans la transcription phonétique les sons nasales sont marqués par un tilde.

présentation IPA graphème exemple son
[ɐ̃ ] an antes (avant), transporte (transport) ,
[ɐ̃ ] am campo (champ), samba (Samba) ,
[ɐ̃ ] ã irmã (sœur)


remarque: Le son ou phonem comme disent les linguistes, existe aussi dans une variation diphtongue, autrement dit avec un semi-voyelle ajouté, et cette variation est très important, puisque la troisième personne pluriel au présent et au perfeito simples des verbes en -ar (falar, fumar, tirar etc.) terminent en -am. (Autre chose: Si dans un context spécifique nous n'expliquons pas quelque chose, cette chose n'est pas rélévant dans ce context. Pour l'instant nous ne nous intéressons pas pour la fonction du passe simple, nous allons discuter sur le passé simple dans le chapitre 9.2. Ici la seule chose qui nous intéresse c'est la prononciation.)

Le graphème -ão est toujours prononcé comme le dipthong [ɐ̃w ]. Am peut être prononcé comme un monopthong nasale ou un dipthong nasale.

Eles falam = Elles parlent.
Eles falarão = Elles parleront.


Le graphème ã est toujours prononce comme le monopthong nasale a [ɐ̃ ]. Nous avons donc le graphème ã, qui est toujours prononcé comme un monopthong, nous avons ão, qui est toujours prononcé comme une diphtongue, et -am, qui peut être prononcé comme une monophtongue ou une diphtongue.

-am est prononcé comme dipthong dans la dernière syllabe non accentué, ce qui n'est pas un cas spécial, parce que, la troisiéme personne pluriel presente do indicativo et perfeito simples do indicativo termine en -am et cette syllabe n'est pas accentué.

présentation IPA exemple monopthongprésentation IPA exemple diphthong son
[ɐ̃ ] amanhã = demain [ɐ̃w ]eles falam = Sie sprechen
[ɐ̃ ] maçã = pommes [ɐ̃w ]eles falaram = Sie sprachen

Au graphème -am correspondent donc deux phonem. Il répresent la monophtongue [ɐ̃ ] et la diphtongue [ɐ̃w ]

présentation IPA exemple monopthongprésentation IPA exemple diphthong son
[ɐ̃ ] tambor = tambour [ɐ̃w ] eles acabam = ils terminent
[ɐ̃ ] maçã = pommes [ɐ̃w ] eles falaram = ils parlent

Comme en français -am et -an sont prononcés comme de nasals s'il ne sont pas suivi d'une voyelle. S'il -am / -an sont suivis d'une voyelle ils sont simplement prononcés comme un a oral suivi d'un m ou n.

présentation IPA exemple monopthong présentation IPA exemple diphthong son
[a] amor= amour [ɐ̃ ] tambor = tambour

Cette régle s'applique à toutes les combinaisons de voyelle + m / n. La table ci-dessous montre toute les cinq voyelles nasales avec m et n. Dans tous ces mots la combinaison voyelle + m / n n'est pas suivie d'un autre voyelle et on les prononce donc nasalisé.

tr>
présentation IPA exemple ton
[ɐ̃] tampouco = non plus
[ɐ̃] ange = ange
[ẽ] empregar = employer
[ĩ] ainda = encore
[ĩ] fim = fin
[õ] ombro = épaule
[õ] ontem = hier
[ũ] jumbo = jumbo-jet
[ũ] junto = ensemble

Il est très utile de voir que sauf le o nasal [õ] aucune de ces voyelles nasales ressemblent aux nasales français. Les graphèmes, la réprésentation dans l'écriture existent dans les deux langues, mais les phonems correspondants sont différents.


graphème exemple Fr. exemple po.   IPA fr. IPA po. prononciation  
em employer empregar   [ɑ̃] [ẽ] fr po  
en entre entre   [ɑ̃] [ẽ] fr po  
 
am amplifier amplificar   [ɑ̃] [ɐ̃] fr po  
an ange anjo   [ɑ̃] [ɐ̃] fr po  
 
im imbécil imbecil   [ɛ̃] [ĩ] fr po  
in indigné indignado   [ɛ̃] [ĩ] fr po  
 
on conte conto   [õ] [õ] fr po  
om sombre sombra   [õ] [õ] fr po  
 
un un um   [œ̃] [ũ] fr po  
um - cumprir   [œ̃] - - fr po  

Comme nous avons déjà dit les voyelles sont toujours un peu difficile à décrire. Il faut essayer un peu pour trouver le son juste.

resumée:

1. Le phonem [ɑ̃] a trois graphème: an, am et ã. Les consonnes m et n décrivent des voyelles nasales, parce que ce sont des consonnes nasales.
2.Le graphème an, am peut être une monopthongue ou une diphtongue. Dans le chapitres suivants nous allons regarder la diphtongue de plus près.
3. ã est toujours une monophtongue.
4. an et am sont seulement prononcé de manière nasalisé s'il ne sont pas suivis d'une voyelle.
5. Les verbes en -ar (falar) terminent dans la troisième personne pluriel presente et perfeito simples en -am. Dans ce cas -am réprésente une diphtongue.
6.La troisième personne pluriel du futuro termine en ão. Ce graphème a la même valeur phonétique que -am, si -am est prononcé comme une diphtongue.
7. An ou am réprésent [ɑ̃] en français et [ɐ̃] en portugais.

Les voyelles sont des phonems difficiles à décrire, parce que la caisse de résonance, qui determine le son, est difficile à décrire. On parle par exemple d' un e fermé comme dans le mot écureuil et d'un e ouvert comme dann le mot vrai. Mais si on fait attention à la façon comme le e est prononcé dans les differentes langues on se rend compte que entre le e fermé et le e ouvert il y a un nombre infiniti des variations qui sont très difficiles à décrire. Il faut essayer pour trouver le son juste.




contact mentions légales déclaration de protection de données