18.1.6 Comparation des formes infinitives participio perfeito, infinitivo et gerundio pour sustituer des propositions subordonnées

Dans les langues romanes il y a trois formes verbales: l' infinitif, le gerundio et le participe parfait. (En français il y a un quatrième, le participe présent qui se ressemble en ce qui concerne le contexte dans lequel il est utilisé au gérondif.)

De temps en temps une proposition subordonnée peut être sustitué par les trois formes.

Après qu'il ait fini son travail il peut s'en aller.
=> participe parfait: Son travail fait, il peut s'en aller.
=> infinitif (composé): Après avoir fait son travail, il peut s'en aller.
=> gérondif (composé): Ayant fait son travail, il peut s'en aller.

Pourtant la fonction syntactique de ces trois formes est complètement differente et la sustitution de la proposition subordonnée est possible à cause des raisons differentes.

Le participe parfait dans cet exemple est un adjectif. Il s'accorde en nombre et genre avec le sustantif auquel il se réfère: le travail fait <=> les travaux faits. En outre il a une signification passive: Un livre lu est un livre qui a été lu. Puisque le participe parfait en tant que adjectif décrit une action dont le sustantif a été le but il décrit une action achevée et pour cela "Fait son travail" décrit anteriorité. L'ancre de cette anteriorité est le verbe conjugé. Si nous mettions la phrase au passé, le participe parfait décrit un passé avant le passé: Son travail fait, il a put s'en aller.

L'infinitif est completement autre chose d'un point de vue syntactique. L'infinitif a la fonction syntactique d'un sustantif. Il pourrait être sustitué pour n'importe quel autre sustantif: Après le dîner, il peut s'en aller. S'il sustitue une proposition subordonnée il est précedé par une préposition. L'infinitif par lui même n'exprime ni anteriorité, ni simultanéité, ni posteriorité. La rélation entre deux sustantif, l'infinitif est un sustantif dans ce contexte, est clarifié par une prépositions. (En français il n'y a pas une préposition qui exprime simultaéité, on ne peut donc pas exprimer simultanéité avec un infinitif en français. En portugais cela est possible.)


anteriorité: Avant de manger, il faut se laver les mains.
posteriorité: Aprés de manger, il faut faire une promenade.

Au lieu d'un infinitif on peut mettre n'importe quel sustantif. (Pourvu que cela signifie quelque chose, evidement.)

anteriorité: Avant le dîner, il faut se laver les mains.
posteriorité: Après le dîner, il faut faire une promenade.

Pourtant l'infinitif a aussi des fonctions syntactiques d'un verbe, c'est un verbe sustantivé. Il peut avoir par exemple un complément: Après avoir mangé un gâteau entier, il faut se reposer.

Le gérondif est en fait un adverbe. Il a la fonction d'un adverbe, autement dit, il précise les circonstance dans lesquelles l'action décrite par le verbe est réalisé. Il peut être sustitué par n'importe quel adverbe.

En fumant il lisait le journal.
Lentement il lisait le journal.

Puisqu'il y a la fonction d'un adverbe, il n'a pas de préposition. Il n'est donc pas possible de clarifier les relations entre l'action décrit par le gérondif et l'action décrit par le verbe conjugé. Le gerundio simple exprime simultanéité, le gerundio composto anteriorité.

anteriorité: Ayant travaillé beaucoup, il était fatigué.
simultanéité: Travavaillant beaucoup, on se fatigue.


Le gerundio est actif, le sujet du gerundio est celui réalise l'action.

Nous voyons donc que les trois formes verbale infinites peuvent sustituer des propositions subordonnées, mais par des raisons complètement differentes. Avec le participe parfait c'est possible, parce que le sujet d'un participe parfait est le but, mais pas l'auteur de l'action et exprime anteriorité. Le participe parfait a la fonction syntactique d'un adjective, se réfère donc au sustantif et celui-ci peut être précédée par une préposition. On peut donc exprimer des relation plus complexes. (Il est parti, sans avoir mangé. Il est partí, après avoir mangé. Avant d'être détruite, c'était une belle maison.)

L'infinitif joue le rôle, dans ce contexte, d'un sustantif. Il peut donc avoir une préposition mise en avant.

Le gerundio est un en fait un adverbe et les relations entre l'action décrit par le gerundio et l'action décrit par le verbe conjugé se doit deviner.

En théorie on peut sustituer une proposition subordonnée par un infinitif, un gérondif ou un participe parfait, mais pas dans n'importe quelle contexte.

Avant que tu t'en vas, appelle-moi.
=> infinitif: Avant d'aller, appelle moi.
=> participe parfait: ???
=> gérondif: ???


Le tableau ci-dessous montrent des proposition subordonnée quand l'auteur de la propositiion subordonnée est le même que l'auteur de la proposition principal. Il est utile de voir, qu' en portugais il y a plus de possibilités, puisque nous avons aussi l'infinitivo pessoal, voir chapitre 16.

La possibilité de sustituer des propositions subordonnées avec une forme infinitive est une spécialité des langues romanes et de l'anglais. Dans d'autres langues, par exemple l'allemand, cette possibilité existe seulement dans des contextes restreints. A l'infinitif des langues romanes correspond le gerund anglais. Le gerund est un verbe sustantivé et peut avoir la fonction syntactique d'un sustantif. Le nom gerund vient du latin gerundium et est correcte en ce qui concerne l'anglais. Le gérondif dans les langues romanes n'est jamais un verbe sustantivé et ne peut être jamais utilisé comme un sustantif, le nom est incorrecte en ce qui concerne les langues romanes. Le gérondif dans les langues romanes et en fait un adverbe. (Les exemples avec le participe présent en allemand sont tous faux. On les comprend, mais il ne son pas correctes.)

Les exemples montrent les possibilités de sustituer une proposition subordonnée dans les differentes langue. Si la sustitution est possible ou non, dépend de la question, s'il y a un préposition qui correspond à la conjonction.



sustitution d'une proposition subordonnée avec un infinitif
portugais anglais français allemand
proposition subordonnée temporelle (Après que nous soyons sortis de la gare, no demanderons un chauffeur de taxi.
Depois de sair da estação, perguntamos um taxista.
After leaving the station, we ask a taxi driver.**Après être sorti de la gare, nous demanderons à un chauffeur de taxi. Nach Verlassen des Bahnhofs, fragen wir einen Taxifahrer.
Antes de ir à praia, é preciso pôr creme no corpo.
Before going to the beach, it is necessary to put lotion on. Avant d'aller à la plage, il faut appliquer de la crème. ~Bevor gehen zum Strand, muss man sich eincremen.
proposition subordonnée concessive (Bien qu'il ait étudié beaucoup, il n'a pas passé l'examen.)
Apesar de ter estudado muito, não passou a prova.
Despite having studied a lot, he didn't pass the exam.**Malgré avoir étudié beaucoup, il n'a pas passé l'examen. ~Obwohl gelernt haben, bestand er die Prüfung nicht.
Passe o exame mesmo sem ter estudado!
I passed the exam without having studied.J'ai passé l'examenn sans avoir étudié. Ich habe die Prüfung bestanden, ohne gelernt zu haben.
proposition subordonnée modal (Sans qu'il ait dit un mot, il est parti.)
Sem dizer nada, se foi embora. Without saying anything, he went away. ** San dire un mot, il est parti. Ohne etwas zu sagen, ging er weg.
proposition subordonnée causal (Porque había fumado mucho, se enfermó.)
Por fumar muito, ficou enfermo. Because of smoking too much, he got ill.** ~ Pour cause de fumer, il est devenu malade. ~Weil zuviel rauchen, wurde er krank.

**Le gerund et le present participle ne se distingue pas dans la forme, les deux terminent en -ing, mais la fonction syntactique est différent.

gerund: Reading books is fun. / Lire des livres est amusant.
=> traduction avec un infinitif. Verb sustantivé. Il peut être sustitué par n'importe quel autre sustantive: John is fun.
present participle: Laughing he left the room. / En riant il est sorti de la chambre.
=> traduction avec un present participle. Adverb. Peut être sustitué avec n'importe quelle adverbe: Fortunately he left the room.


Le gerundio est introduit sans préposition / conjonction. Ça veut dire que la signification doit être déduit du contexte, ce qui normalment fonctionne sans problem grâce à notre compréhension préalable de la réalité. (La seule preposition possible est même: Même en faisant ce qu'il veut, il n'est pas content.)


sustitution d'une proposition subordonnée par un gerundio
portugais anglais français allemand
proposition subordonnée temporellel (Pendant que je lisait sa lettre, je pensais a mes filles. )
Fiquei pensando nas minhas meninas lendo a sua carta. I thought of my daughthers while reading your letter. Je lisais votre lettres en pensant à mes filles. ~Ich dachte an meine Töchter lesend Ihren Brief.
proposition subordonnée concessive (Même dans le cas que nous ayons peur, nous n'allons pas fuir.)
Mesmo tendo medo, não fugiremos. Even being afraid, we will not run away. Même ayant peur, nous n'allons pas fuir. ~Auch wenn Angst habend, werden wir nicht flüchten.
proposition subordonnée causale (Puisque j'était malade, je ne pouvais pas aller à l'école.)
Estando doente não pôde ir à escola. Being sick, he couldn't go to school. Étant malade, je n'ai pas pu aller à l'école. ~Krank seiend, konnte er nicht zur Schule gehen.
proposition subordonné econditionelle (Si nous prenons le train, nous arriverons plus tôt.)
Tomando o comboio, chegaremos mais cedo. By taking the train, we arrive earlier. Nous arriverons plus vite en prennant le train. ~Den Zug nehmend, kommen wir früher an.
proposition subordonnée relative (J'ai vue beaucoup de gens en train de travailler.)
Vi muitas pessoas trabalhando.
I saw a lot of working people. ~ J'ai vu beaucoup de gens travaillant. ~Ich sah viele Leute arbeitend.


Le participe parfait exprime toujours anteriorité et pour cela il ne peut sustitué une proposition subordonnée que dans le cas que les événements de la proposition subordonnée se sont deroulés avant les événements de la proposition principale. En outre cela marche seulement avec des verbes transitifs. Dans ce cas l'objet direct du verbe devient le sujet du verbe, dont il est le but, mais pas l'acteur.

Sustiution possible dans les cas d' anteriorité.

Après qu'ils avaient réparé la voiture, ils pouvaient aller en vacances.
participe parfait: La voiture réparée, ils pouvaient aller en vacance.
gérondif composé: Ayant réparé la voiture, ils pouvaient aller en vacances.
participe passé´: Après avoir réparé la voiture, ils pouvaient aller en vacances.

Sustitution impossible dans le cas de simultanéité.

Tandis que je travaillais dans le jardin, j'entendais chanter les oiseaux.
participe parfait: ???
gerundio: gérondif: Travaillant dans le jardins, j'entendais chanter les oiseaux.
infinitif: ???

Le gérondif est la seule construction infinite qui peut exprimer simultanéité. (Soit dit en passant: Toutes les phrases allemandes sont incorrectes ou au moins bizarre d'un point de vue stilistique.)


sustitution d'une proposition subordonnée avec un participe parfait
portugais anglais français allemand
proposition subordonné temporelle (Après que nous avions terminé le travail, nous sommes allés.)
Feito o trabalho, fomos embora. The work done, we went away. Le travail fait, nous sommes partis. ~Die Arbeit erledigt, sind wir gegangen.
proposition subordonné causale (Il n'est pas allé au travail puisqu'il était malade.)
Pegada a gripe, não fui trabalhar. Having caught a cold, he didn't go to work. * Ayant attrapé un rhume, il n'est pas allé au travail. * ~Angesteckt mit Grippe, nicht er ging zur Arbeit.
proposition subordonné condicionelle (S'ils acceptent notres règles, il ne seront pas licenciés.)
Cumpridas as nossas regras, não serão expulsos. Accepting our rules, they won't get fired. ** ~ Notres règles acceptées il ne seront pas licenciés.** ~Akzeptiert unsere Regeln, werden sie nicht entlassen. *
proposition subordonné concesive (Bien qu'il soit été blessé, il pouvait encore survivre quelques jours.)
Mesmo ferido, pôde ter sobrevivido mais alguns dias.
Even hurt, he could survive some days. Même blessé, il pouvait encore survivre quelque jours. ~Selbst verletzt, konnte er noch ein paar Tage überleben.

** On ne peut pas tout expliqué avec des règles, des temps en temps les choses sont assez sutiles. En français et en anglais il y a une préference pour le participe présent s'il y a une relation causale et pas seulement une rélation temporelle. C'est evident que la cause de quelque chose précéde toujours à la consequence, si il y a une relation causale, il y a toujours aussi une rélation temporelle, mais dans le cas où il y a seulement une rélation temporelle, il y a une préference pour le particip parfait et dans le cas où il y a une relation causale, il y a une préférence pour le participe présent.

seulement relation temporelle

correct: Après avoir fumé une cigarette, il s'est remis au travail.
faux: Ayant fumé une cigarette, il s'est remis au travail.

relation causale
correct: Ayant perdu son portemonaie, il ne pouvait pas payer la facture.
moin bien: Après avoir perdu son portemonaie, il ne pouvait pas payer la facture.

Il semble que le portugais est moins scrupuleux à cet egard.

** Problème similaire que dans la phrase avant. Evidement il n'est fait pas une grande difference s'il acceptent les règles où ils ont déjà accepté les règles. S'ils acceptent les règles ils ont accepté les règles, ça revient au même. Pourtant dans ces phrases on ne peut pas considerer cet action comme une action achevée. Le participe présent est donc préférable.

Résumé: Les livres de textes en général affirme que des propositions subordonées peuvent être sustituées par de formes verbale infinites, ce qui sans aucune doute correct. Pourtant si cette sustitution est réellement possible dépend du contexte. Si la sustitution est possible dans un contexte concret dépend de beaucoup des aspects comme la relation temporelle entre la proposition principale et la proposition subordonnée, si le sujet du verbe conjugé et du verb infinitif est le même, si nous avons un verbe transitif ou intransitif, du type de rélation, etc.. L'infinitif par exemple ne peut pas décrire simultanéité, le participe parfait ne peut pas décrire posteriorité. Quelquefois la sustitution avec une forme verbal infinitif donne une phrase ambiguë, soit qu'il n'est pas claire qui est l'auteur de l'action, soit que la relation entre les deux phrase n'est pas claire. En outre il est util de voir que la sustitution est possible avec toutes les formes verbales infinies, mais par de raisons différentes. D'un point de vue syntactique les trois formes infinies, infinitif, participe présent / gérondif, participe parfait, sont des choses complètement differentes.

D'un point de vue purement pratique, en ce qui concerne apprendre le portugais, tous ces aspects son irrélevants, puisque quelqu'un qui parle une langue romanes fera tout "intuitivemente" correctement, puisque ça marche de la même façon dans toute les langue romanes. Pourtant un peu de théorie est util parce que cela aide dans l'apprentisage d'autres langues. Apprenant une langue signifie toujours apprendre un peu toutes les langues.





contact mentions légales déclaration de protection de données