18.1.5 l'infinitif pour abréger une proposition subordonnée

L'infinitif peut avoir la fonction d'un sustantif ce qui veut dire qu'il peut avoir une préposition anteposé qui clarifie la relation décrite par l'infinitif et l'action décrite par le verbe conjugé. Cela signifie qu'il y a plus de propositions subordonnées qui peuvent être sustitué par un infinitif que par un gérondif / participe préset, parce-qu'on a la possibilité de clarifier la relation entre l'infinitif et le verb conjugé explicitement. Dans le cas du gérondif / participe présent on doit, sauf quelques rares exceptions, "Même en gagnant plus d'argent...", déduire ces relations du contexte.

La construction avec la préposition ao ( a + o) décrit par exemple la rencontre ponctuelle de deux actions. Il n'y a pas d'equivalent en français.

Ao chegar em casa, notei que a porta tinha sido arrombada.*
En rentrant chez moi , j'ai vu que la porte avait été défoncée.

* Portugal: chegar a casa, Brésil: chegar em casa

La construction française ne correspond pas 100 pour cent à la construction française avec un infnitif.

Chegando a casa, notei que a porta tinha sido arrombada.
En rentrant chez moi , j'ai vu que la porte avait été défoncée.

La difference est minimal quand il s'agit des actions ponctuelles. Mais quand il s'agit des action qui durent, la difference entre simultanéité est conincidence ponctuelle est important.

Bebendo um copo de vinho falaram do belo e do divino.
Buvant un verre de vin, ils parlaient sur le beau et le divin.

Dans ce cas là une subsitution avec un infinitif n'est pas possible, parce-qu'il n'y a pas de préposition que décrit conincidence ponctuelle.

La sustitution d'une proposition subordonée par un infnitivo est seulement possible s'il est claire que type de relation, causale, modale, conditionelle, temporelle, consecutive, concessive, adversative, finale existe entre l'action décrite dans la proposition principale et l'action décrite dans la proposition subordonnée. Dans le cas du gerundio on doit deviner cette rélation ce qui est seulement possible si notre compréhension préalable du monde nous permet de deduire cette rélation, voir 18.1.4.

Puisque l'infinitif peut avoir la fonction syntactique d'un sustantif, on peut racourcir une proposition subordonnée avec une construction avec un infinitif s'il existe une préposition dont la valeur sémantique correspond à la conjunction, qui introduit la proposition subordonnée, puisque avant un sustantif on peut poser une préposition, mais pas une conjonction. En général la conjonction se distinge, en portugais et en français, par le que: après <=> après que, sans <=> sans que, pour <=> pour que, avant <=> avant que etc.. (Pourtant il y a des exceptions, en français comme en portugais: afin que <=> afin de.)

Après que tu auras terminé tes devoirs, tu peux aller jouer au foot.
Après avoir fait tes devoirs, tu peux aller jouer au foot.

Je travaille plus afin que je puisse aller en vacances.
Je travaille plus afin de pouvoir aller en vacances.

Il est arrivé en retard parc-qu'il s'était réveillé tard.
Il est arrivé en retard pour s'être reveillé tard.

Pourtant pour pouvoir sustituer une proposition subordonnée par une construction avec un infnitif il faut encore que soient données autres conditions. L'acteur de l'action décrit par l'infinitif doit être le même que celui du verbe conjugé, puisque l'infinitif hérite son sujet du verbe conjugé.

verbe conjugé et non conjugé ont le même acteur
Avant que tu partes, appelle-moi.
1) Avant de partir, appelle-moi.

verbe conjugé et non conjugé ont des acteurs différents
Avant que tu partes, je t'appelle.
2) ~ Avant de partir, je t'appelle.

La phrase 2) est grammaticalement correcte, mais puisque l'infinitif "hérite" son sujet du verbe conjugé, la signification n'est pas la même.

La dernière restriction limite les possibilités de l'infinitif. Si on avait une forme verbale qui pourrait avoir la même fonction que un infinitif mais à laquelle on pourrait attribuer un sujet propre, les contextes dans lequels cette forme verbale pourrait être utilisé seraient plus nombreuse. Une forme verbale de ce genre existe en portugais, l'infinitivo pessoal, voir capítulo 16. Nous en reparlerons plus tard.

En ce qui concerne le temps, l'ancre et le verbe conjugé. Si le verbe conjugé est au passé, l'action décrit par l'infinitif est aussi au passé. Si le verbe conjugé est au présent, l'action décrit par le verbe est au présent aussi.

1) En épargnant de l'argent, on devient riche.
2) En épargnant de l'argent, il est devenu riche.

Dans le cas 1) il épargne de l'argent dans le présent, dans le cas 2) dans le passé, puisque l'infinitif hérite son temps verbale du verbe conjugé. Pourtant en rélation à cet ancre l'infinitif peut exprimer anteriorité et simultanéité. L'infinitif composé décrit anteriorité, l'infinitif simple simultanéité.

1) infinitif composé: Je suis parti sans avoir fait tout ce que je voulais.
2) infinitif simple: Je suis parti sans faire tout ce que je voulais.

Dans le cas 1) il voulait faire quelque chose avant de partir. Dans le cas 2) il a voulu faire queleque chose au moment qu'il est partí.


Nous avons marqué les prepositions. Si en français il n'exist pas une préposition correspondante, nous traduisons avec une conjonction est une proposition subordonnée.

proposition finale
Fiz um empréstimo para viajar.
Pris un crédit pour voyager.
Je pris un crédit pour voyager.
proposition concessive
Apesar de estar triste ele continua sorridente.
Malgré être triste il continue souriant.
Quoiqu'il fût triste, il souriait.
proposition conditionelle
Não poderá voltar ao trabalho sem me avisar com antecedência.
Ne pourras retourner au travail sans me informer avec anteriorité.
Tu ne peut pas retourner au travail sans m'avoir informé avant.
oración subordinada temporal
Alegraram-se ao receber as medalhas.
Se réjouirent au recevoir les medailles.
Ils se réjouirent quand ils ont reçu les medailles.
oración subordinada consecutiva
Ele se distraiu tanto a ponto de esquecer a discussão.
Il s' est distrait tellement jusqu'à oublier la discussion.
Il était tellement distrait, qu'il n'est fait plus attention à la discussion.
oración subordinada causal
Por ter chegado tarde não havia ninguém na recepção.
Pour être arrivé tard ne avait personne à la reception.
Puisqu'il était arrivé tard, il n'avait personne à la reception.
oración subordinada adversativa
Em vez defazer isso, leia nossas dicas!
Au lieu faire cela lire notre recommendations.
Au lieu de faire ça il vaut mieux lire notre recommendations.








contact mentions légales déclaration de protection de données