3.4. les voyelles orales

Nous appellons voyelles orales tous les voyelles qui utilisent uniquement la bouche comme caisse de résonance. Vous pouvez vérifier cela en prononçant a, e, i, o, u, ai, ou avec le nez fermé. Il n'y aura aucune difference, puisque le nez ne foncionne pas comme caisse de résonance.

Si vous faites la même chose avec une voyelle nasale, en, on, un, in vous allez constater que le nez vibre. Le courant d'air cherche a sortir en partie par le nez, ce qui n'est pas possible si le nez est fermé.

Il n'y a que deux consonnes nasales, le m et le n et qui sont des cas extrèmes, parce que le courant d'air sort uniquement par le nez. Avec le nez fermé vous pouvez prononcer m et n, mais seulement pour un second, ce qui suffit pour parler, parce que vous pouver "stationner" de l'air dans la cavité nasale, mais si cela n'est plus possible, vous ne pouvez plus prononce une m ou m. Autrement dit, m est possible, mais mmmmmmm n'est pas possible. Ces consonnes nasales jouent un rôle important dans le context des voyelles nasales.

Si le courant d'air sorte complètement par la bouche, complètement par le nez ou par le deux dépendent en grande partie de la position du voile du palais. Vous pouvez voir le voile du palais en vous mettant devant un mirroir avec la bouche ouverte. Le bout qui vous allez voir au fond de la bouche c'est le voile du palais. Afin que l'air puisse sortir par le nez il doit être descendu. S'il est levé, l'air ne peut pas sortir par le nez. Cette position est nécessaire si nous voulons prononcé p, t, d. Pour prononcer p, t, d il faut retenir l'air dans la bouche et la faire sortir d'un coup après, mais il est evident que cela est seulement possible si l'air ne sort pas par le nez, autrement dit, il est nécessaire que la voile du palais soit levé. Ça veut dire que nous sommes capable, bien que inconsciement, de contrôler le voile du palais.

Le portugais a 10 voyelles orales, autrement dit 10 phonèmes qui sont des voyelles orales. C'est moin que le français, qui a 15 voyelles orales.

IPA réprésentation graphème exemple signification
[a]áágua eau
[ɐ]acama lit
[ɐ]à à mulher (a préposition + a article = à
[ɐ]âângulo angle
[ɑ]aalguém quelqu'un
[e]ecena scène
[e]êvocê tu / vous
[ɛ]é café café
[ɘ]ede de
[i]etelefone (Br.) téléfone
[i]ilivro livre
[o]onovo neuf
[o]ôavô grand-père
[ɔ]oporta porte
[ɔ]óavó grand-mère
[u]utudo tout
[u]úútil utile



On pourrait se poser la question si la transcription phonétique est utile ou non. On pourrait argumenter qu'elle n'est plus nécessaire parce que dans les dictionnaires online on peut écouter les mots. Pourtant quelques fois elle peut être utile pour la sensibilisation. Assez souvent il est difficile d'écouter la difference entre deux phonemes proche, par exemple la difference entre un et in. Si on a aussi la transcription phonétique, on voit qu'il s'agit des phonèmes differents et on peut les écouter encore une foir faisant plus attention. Si on a bien compris qu'il y a une difference entre l' adjectif possessif notre et le pronom possessif nôtre on écoutera aussi la difference entre avó (grand-mère) et avô (grand père). La transcription phonétique est plutôt un moyen didactique que la déscription phonétique d'un mot, surtout parce que les signes ipa ne servent à rien si on ne connaît pas la valeur phonétique correspondante à ces signes. Dans les dictionnaires sur papier, qui vont disparaître dans le futur, ils sont la seule possibilité si on veut savoir comment un mot est prononcé.

Pourtant la transcription de l'IPA est basée sur une norme définie par qui que ce soi. Il y a des langues où il y a un standard unamimément accepté, ce qui ne veut pas dire que tout le monde le parle, et il y a des langues, comme par exemple l'italien, où il n'y a même pas un standard unanimement accepté. La transcription ipa dans les dictionnaires décrivent un standard. Si ce standard est réellement ce que nous trouvons dans la rue, c'est une autre histoire.

Un graphème peut présenter plusieurs phonèmes, le e français peut être prononcé comme le e dans le mot je, le e dans le mot secteur, le e dans le mot exclamer, comme le e caduc dans doute etc.. De l'autre côté le même phonème peut être réprésenté par plusieurs graphème. Le phonem s par exemple est réprésente par s dans le mot savoir et par ç dans le mot ça.

Il est très util de voir que l'accent d'aigu sur le e est une e fermée en français comme dans le mot épingle, mais un e ouverte en portugais comme dans le mot hermético (hermétique).

Il est également utile de voir que l'accent circonflexe français peut réprésenter un phonème ouvert, comme dans le cas de être ou un phomème fermé, comme dans le cas de nôtre. L'acento circunflexo portugais indique toujours que la voyelle est à prononcée fermée.





contact mentions légales déclaration de protection de données