3.4.1 accents

Le terme accent déssigne plusieurs choses differente.



On appelle accent un signe diacritique, un signe qui précise comme une lettre est à prononcer, et on appelle un accent non diacritique qui a seulement une fonction grammatical. L'accent sur une e comme dann écrire est un signe diacritique. Il nous informe qu'il s'agit d'un e fermé et pas d'un e ouvert comme dans le mot inflexible. L'accent sur le a est quelque chose de completement different. Un simple a et la troisième personne singulier présent du verbe avoir. Avec un accent, à, c'est une préposition.

Pas en français mais dans d'autre langue, surtout en espagnol, l'accent peut avoir, dans ce cas là c'est un signe diacritique, une autre fonction. Il peut nous informer quelle syllabe est prononcé plus forte que les autres. Dans ce cas là l'accent ne modifie pas la qualité d'un graphème, mais son rôle dans un mot. Si une syllabe est prononcé plus forte qu'une autre, on parle d'accentuation.

Le terme accent peut faire réfèrence aussi à la prononciation en générale. Quelqu'un peut parler avec un accent italien, allemand, du midi etc.. Dans ce context il faut distinguer entre dialecte est accent. Le dialecte se distingue de la langue standard, defini par qui que c'est soit, dans le lexique, la grammaire et dans la prononciation. Dans le dialecte il y a des mots qui ne sont pas utilisés dans la langue standard et certains tournures grammaticales ne sont pas acceptés par la grammaire standard. En outre la prononciation varie du standard. Le dialecte est un phénomene régional. L'accent, dans ce context, se réfère seulement à la prononciation. Il se peut que un espagnol commet des erreurs en parlant le français s'il est en train de l'apprendre, mais ces fautes ne sont pas stabiles. Dans la mesure qu'il avancent, il va s'adapter à la grammaire standard. Pourtant, au moins au début, la prononciation d'un espagnol parlant français à certain charactéristiques et pour cela on peut parler d'un accent espagnol.

Si nous parlons d'accent ici, nous nous référons surtout à l'accent diacritique.

En portugais il y a trois accents: L'accento agudo (accent d'aigu), l'acento grave (accent grave) et l'accent circunflexo (l'accent circonflexe). Bien qu'il ait a chaque accent portugais quelque chose qui correspond en français, la fonction est complètement différent.

Le seul accent qui correspond plus au moins, au moins en ce qui concerne un accent circonflex sur la o, c'est l'accent circonflex. Dans les deux langues il indique que la o est à prononcer comme une o fermé comme dans le mot nôtre. Pourtant en portugais il y a aussi un e avec un accents circonflex qui indique que cette è se prononce comme une e fermée comme dans le mot arrivé. En français au contraire le e avec accent circonflex est ouvert comme dans le mot être. La a avec acento circunflexo est une a velaire en français comme dans le mot âme, ce qui correspond plus au moins au â portugais, qui est une a fermé.

La situation est donc un peu confuse. L'accent circunflexo sur a, e, o indiquent que ces voyelles se prononce fermées. En français ô est fermée (nôtre), ê est ouvert (être), â est velaire (âme). En outre l'accent tombe en portugais toujours sur la syllabe avec l'acento circumflexo.

L'acento agudo sur a, e, o indique que ces voyelles doivent être prononcé de manière ouverte. En ce qui concerne le e ça marche donc exactement à l'envers comparé avec le français. Un accent aigu indique en français que la e est prononcée fermée: éteindre. L'acento agudo en portugais indique que la è est à prononcé ouvert comme dans le mot vrai. La ó portugais indique que cette o est à prononcée ouvert comme dann notre, adjectif possessiv, et pas comme nôtre, pronom possessif. La â portugais est un a comme dans le mot parler.

Le tilde, til en portugais, indique la voyelle est à prononce de manière nasale. La syllabe avec l'accent est toujours accentué, cela vaut pour l'acento circunflexo, l'acento agudo et pour le tilde. L'accent a donc une double fonction. Il change la qualité de la voyelle et il indique quelle syllabe est accentué.

L'acento grave, contrairement au accent grave français, n'a jamais une fonction diacritique, n'indiquent jamais comme un mot est à prononcé. Il a seulement une fonction grammatical. Si la preposition a est suivie par l'article a il fusionne a à: a a mulher => à mulher.

Vous allez écouter dans les chapitres suivants des milliers des exemples audio, il n'y a donc rien à mémoriser, puisque vous allez apprendre cela automatiquement. Pourtant un peu de réfléxion théorique peut être utile. On est plus sensibilisé et on fait plus attention aux differents phénomens

La syllabe avec l'acento agudo, acento circunflexo ou tilde est toujours accentuée, mais cela ne signifie pas, que la syllabe accentuée porte toujours un accent. Les mots qui terminent en a, e, o, -am, -em, ens et les formes pluriel de ces mots qui terminent en -as, -es, -os ont toujours l'accent sur l'avant dernière syllabe et seulement les exceptions de cette règle sont marqués par un accent. Le mots terminant en i, u ou a nasale, sont accentués sur la dernière syllabe et seulement les exceptions portent un accent.




contact mentions légales déclaration de protection de données