3.4.7.5 g [g] comme dans le mot français gâteau ou comme dans le mot français jour [ʒ]

Il y a en français et en portugais deux sons qui se distingue seulement par le fait qu'un est sonore, l'autre sourd.

jour <=> chose

Le graphème j [ʒ] réprésente un son sonore, le graphème ch [ʃ] un son sourd. Ceux qui n'écoute pas la difference, peuvent toucher leur larynx avec les doigts. S'ils notent une vibrations des cordes vocales, il s'agit d'un son sonore, si cela n'est pas le cas, d'un son sonore. Voir aussi 3.4.7.3.

La même difference existe en portugais. Le graphème gi / ge est prononcé comme j [ʒ] dans le mot français journal. Le graphème x [ʃ] est prononcé comme le ch dans le mots français chouette.

Devant a, o, u, r le g est prononcé comme le g français dans le mot grand.

g [g] prononcé comme dans le mot guetter
devant agabar (prôner)
devant u orgulho (orgueilleux)
devant o fogo (feu)
devant r grande (grand)


g [ʒ] prononcé comme le j français dans des mots comme jouet
ge bobagem (stupidité)
gi gigante (géant)


Si la g est à prononcé comme un [g] nous avons un problème si elle est suivie de e / i. Dans ce cas là on introduit un u, qui n'est pas prononcé dans ce cas là et sert seulement à maintenir la valeur phonétique original du g. Cela peut sembler bizarre, mais c'est comme ça dans toutes les langues romanes, en français par exemple dans le mot guerre.

g dans la combinaison gui / gue
gui guitarra (guitarre)
gui seguir (suivre)
gue sangue (sang)
gue guerra (guerre)


Finalement il y a aussi des mots, où il faut prononcer le g et le u. Bilingue est un mot de ce genre. Autrefois on a mis deux point sur la u en portugais dans ce cas là, quelque chose que se fait encore en espagnol, pour indiquer que le u est à prononcer: bilingüe. Cela ne se fait plus en portugais depuis la réforme de l'ortographe en janvier 2009.





contact mentions légales déclaration de protection de données