3.3.2 diphtongues nasales

On parle des diphtongues s'il y a deux voyelles dans un syllabe. L'auteur dirait que contrairement à d'autres langues il n'y a pas beaucoup de diphtongues en français. On pourrait nommer des mots comme chien, bruit (qui pourtant consistent seulement d'une seule syllabe), aboyer. Le diphtongue se réfèrent à la PRONONCIATION, pas à l'ecriture. Le au en autre n'est pas un diphtongue, parce qu'il presente un monophtongue.

La deuxième voyelle est seulement insinué, on parle d'une semi-voyelle. On parle d'un dipthongue nasal si dans la même syllabe une semi-voyelle orale est anteposé ou posposé au monopthongue nasal.

La voyelle nasale peut être en première ou deuxième position. S'il se trouve en première position, on parle d'un dipthongue ascendant, s'il se trouve en deuxième position, on parle d'un diphtongue descendant,

Il y a en portugais 4 diphtongues nasales descendants et 2 diphtongues nasales ascendants.


IPA réprésentation graphème exemple signification son
fallende nasale Diphthonge
[ɐ̃w ]ampagam ils payent
[ɐ̃j]empodem ils peuvent
[ẽw]ão cão chien
[õj]õeaviões avion
[ũj]ũimuito beaucoup
steigende nasale Diphthonge
[wɐ̃ ]uanquando quand
[wẽ]uen quente chaud




contact mentions légales déclaration de protection de données