28. pronoms / adjectifs indéfinis

Ci-dessous nous allons présenter quelques critères par lesquels les différents pronoms / adjectif indéfinis se distinguent. Ces critères jouent un rôle dans n'importe quelle langue et simplifient la compréhension des chapitres suivantes.

Le mot indéfini, comme beaucoup de termes qui dérivent du latin, est déroutant. Le terme indéfini suggére que les pronoms / adjectifs indéfinis se réfèrent à quelque chose de mal définie, inconnue, pas spécifié, bien que la majorité des pronoms / adjectifs indéfinis font référence à quelque chose de très définie, très spécifié, pas du tout inconnue. Si tout le monde fait du sport, nous savons très exactement qui fait du sport. Si chaqu'un sait ce qu'il doit faire, nous avons une déscription très exact de qui s'agit il. Si n'importe qui est capable de faire quelque chose, nous n'avons pas besoin des spécifications, la situation est très claire. Si personne n'est pas capable de faire quelque chose, nous savons exactement qui n'est pas capable de faire quelque chose. En fait il y seulement deux pronoms indéfnis qui sont indéfinis: quelqu'un est un. Si quelqu'un traverse la rue ou un homme traverse la rue, on pourrait se demander de qui il s'agit.

Si nous voulons comprendre la difference ou les différences entre les différents pronoms / adjectifs indéfinis le terme indéfini n'aide pas. Cela ne pas le point. Pourtant il est évident qu'il y a des différences, autrement ne existeraient pas tant de pronoms / adjectif indefinis. Comparons ces phrase. Toutes ces phrases sont grammaticalement correctes, mais ne signifient pas la même chose.

1) Il l'a dit à n'importe qui.
2) Il l'a dit à quelqu'un.
3) Il l'a dit à tout le monde.
4) Il l'a dit à chaqu'un.

Dans le cas 1) il a dit quelque chose à la première personne qu'il a rencontré, peut-être pas la personne à laquelle il aurait du le dire. Le cas de 2) est similaire, mail il manque arbitrarité. C'est bien possible qu'il l'a dit à la personne juste, mais il n'est pas très claire à qui. Dans le cas 3) il a dit quelques chose a une groupe de personne, peut-être dans une conférence et dans le cas 4) il l'a dit à tous les membres du groupe, un après l'autre.

On pourrait croire maintenant que la chose est simple et que la difference entre les différents pronoms / adjectifs est toujours si évident que dans cet exemple, mais cela n'est pas le cas.

1) N'importe qui peut le faire, ce n'est pas compliqué.
2) Chaqu'un peut le faire, ce n'est pas compliqué.
3) Tout le monde peut le faire, ce n'est pas compliqué.

Dans cette exemple les pronoms indéfinis sont interchangeables. Il n'y a pas de differences entre ces phrases. Si nous voulons formuler le problème d'une façon on peux abstrait on pourrait dire, que chaque pronom / adjectif interrogatif a une valeur sémantique de base et quand cette valeur est le message central une substitution par un autre pronom / adjectif indéfini n'est pas posssible.

Si par exemple l'arbitrarité est l'affirmation central, une sustitution par un autre pronom / adjectif n'est pas possible.

1) Il a livré le paquet à n'importe qui. <=> 2) Il a livré le paquet à quelqu'un.

Nous avons ici le problème que le facteur a voulu se défaire du paquet et l'a livré à la première personne qui lui a ouvert la porte. Cette idée est exprimé dans la phrase 1), mais pas dans la phrase 2). La phrase deux signifie seulement qu'il a fait son travail. La même situation nous avons dans cette exemple, mais à l'envers.

1) Quelqu'un veut parler aver toi. <=> 2) N'importe qui veut parler avec toi.

Dans la phrase 1) c'est facil de s'imaginer un context qui va avec. Quelqu'un est à la porte, et veut parler avec quelqu'un. Dans la phrase 2) nous avons quelqu'un de tellement apprecié, que tout le monde veut parler avec lui.

La même chose est vrai pour les autres pronoms / adjectif indéfini. La valeur sémantique de tout et chaque est presque la même. Tous les deux sont utilisés quand chaque élément d'un groupe peut être l'acteur ou le but de l'action. Pourtant chaque est utilisé plutôt pour exprimer que chaque élément individuellement peut être le but ou l'acteur de l'action. Le roman de Simone de Beauvoir s'appelle "Tous les hommes sont mortels" et pas "Chaque homme est mortels". L'affirmation se réfère au genre humain en général, pas aux hommes individuels. Dans d'autre contexte il est bien possible que tous les hommes et chaque homme sont interchangeable. (Tous les hommes savent maintenant ce qu'il doivent faire. <=> Chaque homme sait maintenant, ce qu'il doit faire.)

Les pronoms / adjectifs portugais sont plus au moins les mêmes qu'en français, autrement dit, à chaqu'un des differents aspects décrits par le pronom / adjectif spécifique il y a un qui correspond en français.

variable invariable
singulier pluriel
masculin feminin masculin feminin
algum
nenhum
todo
muito
pouco
vário
tanto
outro
quanto

alguma
nenhuma
toda
muita
pouca
vária
tanta
outra
quanta

alguns
nenhuns
todos
muitos
poucos
vários
tantos
outros
quantos

algumas
nenhumas
todas
muitas
poucas
várias
tantas
outras
quantas

alguém
ninguém
outrem
tudo
nada
algo
cada

qualquerqualquer quaisquer

qualquer





contact mentions légales déclaration de protection de données