19.10. conjunções consecutives

Les conjonctions consécutives introduisent une proposition subordonnées qui décrit la conséquence de quelque chose ou la conclusion qu'on peut tirer de quelque chose décrit dans la proposition principale. A première vue la chose est simple. Une conjonction conclusive est le contraire d'une conjonction causal. Si on veut changer une proposition subordonnée causal à une proposition subordonnée consecutive il faut changer la structure de la phrase.

1) proposition consecutive: Il ne me l'a pas dit, pour cela je ne peux pas te le dire.
2) proposition causale: Je ne peut pas te le dire, puisqu'il ne me l'a dit.

Dans le cas 1) la proposition subordonnée décrit la consequence d'un fait décrit dans la proposition principal et dans le cas 2) la proposition principal décrit la cause de l'événement décrit dans la proposition subordonnée, mais la signification est la même dans le deux cas.

Pourtant le truc ne marche pas toujours. Dans le cas d'une proposition consécutif il y une cause qui a une conséquence et la phrase peut être transformé. Dans le cas d'une proposition consecutive on peut tirer une conclusion de quelque chose, mais une transformation n'est pas possible.

11) proposition conclusive: Beaucoup de gens boivent trop, pour cela il ne se soucient pas de leur santé.
    mieux:                            Beaucoup de gens boivent trop, il ne se soucient donc pas de leur santé.
    ou:                                 Beaucoup de gens boivent trop, alors il ne se soucient pas de leur santé.

22) proposition causale:     Il ne se soucient pas de leur santé, puisqu'il boivent trop.





contact mentions légales déclaration de protection de données