18.1.1 Le gerundio en tant que complément circonstanciel et en tant que adjetif

Il gerundio portugais correspond au gérondif / participe présent français. On français on distingue entre le gérondif, en sachant, et le participe présent, sachant. Cette distinction ne se fait pas en portugais. Le gerundio portugais peut être utilisé comme un participe présent mais aussi comme un gérondif. La sustitution d'un participe présent par un gérondif est quelques fois possible.

Cherchant son livre, il a trouvé la photo. <=> En cherchant son livre, il a trouvé la photo.

Mais quelques fois cela n'est pas possible. Quelques fois seulement le gérondif est possible.

~ Pleurant elle lui a raconté toute l' histoire. <=> En pleurant elle lui a raconté toute l' histoire.

Et quelques fois seulement le partice present est possible.

Quoique sachant que c' était impossible, il l' a quand même essayé. ~ Quoique en sachant que c' était impossible, il l' a quand même essayé.

Nous avons aucune intention de discuter ce sujet ici en détail. Nous avons discuté la subsititution du gérondif par le participe présent et à l'envers ici: Participle, infinitive and gerund. Simplifiant on peut dire que le gerundio portugais peut être utilisé comme un gérondif et comme un participe présent. Les distinctions faites en français ne se fait pas en portugais.

Le gerundio peut avoir la fonction d'un complément circonstanciel, dans ce cas il décrit les circonstances modales dans lesquelles une action est réalisée. Selon le contexte on peut traduire avec un participe présent ou un gérondif.

el gerundio como adverbio 
Chorando, ele foi embora e não se despediu dos amigos.*
Il est parti en pleurant sans dire au revoir à ses amis.
A florista recebeu sorrindo a gorjeta do cliente.
Souriant, la vendeuse des fleurs a pris le pourboire du client.
Maria partiu chorando.
Marie est partie en pleurant.
A menina, chorando, devolveu a boneca.*
La fille a rendu la poupée en pleurant.


* Ce n'est pas nécessaire de comprendre en détail pourquoi il faut mettre une virgule ici. Il y a une règle. Si la phrase commence avec un gerundio, celui-ci est séparé du reste de la phrase par une virgule. Le gerundio est separé aussi par une virgule de la phrase s'il se trouve entre le sujet et le verbe conjugé, "Ele, rindo, me disse que eu esperasse", "Il me disait en souriant d'attendre". Qu'on separe le gerundio par une virgule est plutôt étrange. Possiblement cela s'explique par le fait que le discours est interrompu dans ce cas.


Avec le gerundio portugais et le participe présent français on peut raccourcir des propositions relatives. D'un point de vue syntactique une proposition relative est un adjectif. C'est un attribut d'un substantif et s'accorde en nombre et genre avec ce substantif: La femme qui est riche. <=> Les femmes qui sont riches. Une proposition relative peut toujours être substitué par un simple adjectif: La femme qui est riche. <=> La femme riche.

Si on voit les choses comme ça, on peut dire que le gerundio peut servir en tant que adjectif. C'est la façon de voir les choses des portugais. Puisque le gerundio peut raccourcir une proposition relative, "Olhe para este homem atravessando a rua" <=> "Regarde cet homme traversant la rue" on pourrait dire qu'il est utilisé comme un adjectif. Il y a pourtant une grande difference. Le gerundio et le participe présent, contrairement à l'adjectif, est invariable. Cela explique pourquoi on distingue en français entre adjectif verbale et participe présent: C'est une théorie convaincante. <=> ~ C'est une femme marchant. En tant que proposition relative le participe présent est seulement possible s'il a un complément: on voit une femme achetant du sucre. Le gerundio portugais peut racourcir une proposition relative même dans le cas qu'il n'y a pas un complement.


Soit dit en passant: La grammaire normative espagnole désapprouve complètement l'usage du gerundio en tant que proposition relative et pour cela aussi son usage comme adjectif, quoiqu'on puisse trouver n'importe quelle quantité des exemples pour l'usage du gerundio en tant que proposition relative. L'espagnol, au moins la grammaire normative, se tient strictement à la logique général. Quelques chose d'invariable ne peut ni être un adjectif ni une proposition relative, puisque il est invariable. En ce qui concerne le français on pourrait résoudre le problème. On théorie on pourrait conjugé le participe présent, on fait ça avec les adjectifs verbales, des adjectifs lexicalisés qui dérivent d'un verbe, emergant / émergeante / émergeants / émergeantes, mais les grammairiens français ne trouvent pas que se soit une bonne idée. Avec le gerundio cette solution ne marche pas, la conjugaison d'un gerundio serait inapproprié d'un point de vue systémique.

La situation en portugais est un peu ambiguë. Dans toutes les grammaires qui se dirige aux locuteurs natif du portugais, autrement dit aux éleves au Brésil, on mentionne la possibilité de utiliser le gerundio comme adjectif, autrement dit comme une proposition relative, mais dans les exemples qui suivent, on l'utilisent seulement comme adverbe.

O gerúndio é uma FORMA NOMINAL do verbo, ou seja, uma forma verbal que não possui flexão de tempo e modo, perdendo algumas características de verbo e ganhando algumas características de nome (substantivo, adjetivo ou advérbio), daí o nome de forma “nominal”.

source:www.infoescola.com
Le gerúndio est une forme nominal du verbe [un verbe sustantivé], autrement dit une forme verbal qui n'est pas conjugé selon le temps verbal ou le mode, en sorte qu'elle perde quelques characteristique d'un verbe et reçoit quelque characteristique d'un sustantif (sustantif, adjectif ou adverbe). C'est pour cela qu'elle est appellé forme "nominal".

Pourtant on peu trouver tants des exemples avec le gerundio utilisé comme adjective, même dans des textes produits par des professionels, journalistes, écrivains, documents officiels etc., qu'on peut supposer que le gerundio utilisé en tant que adjectif correspond à la norme.

Puisque le gerundio / participe présent est invariable, il hérite le temps du verbe conjugé. (S'il y en a un. Si cela n'est pas le cas, il est indéfini en ce qui concerne le temps verbal.)

le gerundio en tant que adjectif
Nas ruas havia crianças vendendo doces.
Dans les rues avaient enfants vendant de la sucrerie.
Dans la rue il y a avait des enfants qui vendaient de la sucrerie.
Homens fazendo coisas estúpidas.
Hommes faisant choses stupides.
Des hommes qui font des choses stupides.
Mais mulheres trabalhando ajudariam a economia americana.
Plus femmes travaillant aideraient la économie américaine.
Si plus de femmes travaileraient, cela aidrait à l'économie américaine.
cada vez mais mulheres escrevendo sobre mulheres.
A chaque fois plus femmes ecrivant sur femmes.
Il y a des plus en plus des femmes qui écrivent sur des femmes.


Le gerundio / participe présent peut avoir toujours, dans toutes les langues, un complément. Cela est vrai aussi quand il est utilisé comme un adverbe.

anglais: Cleaning the house he saw the thieves breaking into the house.
espagnol: Limpiando las ventanas, vió como los ladrones entraron en la casa.
portugais: Limpando as janelas, viu os ladrões entrando na casa.
français Nettoyant les fenêtres, il a vu les voleurs quand ils sont entrés dans la maison.

La sustitution d'une proposition subordonnée par un participe présent avec une proposition relative restrictive et und proposition relative explicative. Quant à la difference entre ces deux type de proposition relative voir chapitre 10.

proposition relative restrictive: Gosto de crianças correndo pela casa.
Ça me fait plaisir entendre les enfants courir dans la maison.
proposition relative explicative: Encontrei Maria, saindo de férias.
J'ai encontré Maria quand elle est partie en vacances.





contact mentions légales déclaration de protection de données