13.1 Le conditionnelle

Le conditionnel est utilisé dans quatre contexte complètement different.

1) Premièrement il est utilisé dans des proposition conditionnelle de type II et III. Le type II décrit une situation dans laquelle il n'est pas complètement impossible que la condition décrite dans la proposition subordonée sera donnée, pourtant cela n'est pas très probable: S'il venait, on pourrait le lui demander. Dans les propositions conditionnelles de type III la condition n'est pas donnée définitivement et pour cela l'action décrite dans la proposition principale ne sera pas réalisée: Si j'avait su ça avant, je ne l'aurait pas fait.

2) Il est utilisé, dans toutes les langues indogermanique, pour être plus gentille, "Pourriez-vous me dire quelle heure est-il?" ou pour exprimer incertitude, "Je dirais que c'est faux".

3) Quelques auxiliaires de mode changent de signification selon le mode utilisé.

a) Il doit le faire. <=> b) Il devrait le faire.

Dans le cas a) il y a une force suffisement puissant pour imposer sa volonté, "Le juge dit, qu'il doit aller en prison", une logique, "Il doit étudier plus pour passer les examens", une force naturelle, "Une pierre doit tomber à terre". Dans le cas b) il est aconseillé d'agir d'une certain façon par des raison morale, "Tu devrais lui aider, il t'a déjà aidé maintes fois" our pour atteindre un certain but, "Il devrait étudier plus pour passer ces examens". Autre exemple : On devrait payer les impôts. Cette phrase est un peu absurde, puisqu'elle signifie que c'est acconseillé de payer les impôts, mais si on ne le fait pas, ce n'est pas grave.

4) On utilise le conditionnel aussi pour décrire des événements qui se produiront dans le futur vu du passé: Je croyais qu'il viendrait.

C'est difficile de voir le point commun entre ces contextes, mais d'un point de vu pratique ce n'est pas un probleme, puisque ça marche comme ça dans toutes les langues romanes. Dans les cas 1), 2) et 3) nous avons un aspect hypothétique. Dans le cas 1) il y a une condition hypothétique, dans le cas 2) on assume que l'autre a d'autre chose à faire, "Est-ce que tu pourrais m'aider si tu a du temps", et dans le cas 3) il y a des alternatives. On pourrait donc appeller le conditionnelle aussi le hypothétique. Le fait qu'il est utilisé aussi pour decrire le futur vu du passé s'explique peut-être par le fait qu'il n'y a pas une temps verbals alternatif.

La formation est très imple. On ajoute à l'infinitif les terminaisons qui correspondent. Il ya très peu des verbes qui forment le conditionnel de manière irrégulière.

Formez le conditionnel de ces verbes.

falar parler
dar donner
ouvir écouter
comprar acheter
saber savoir
ir aller
fazer faire
começar commencer
poder pouvoir
entrar entrer




contact mentions légales déclaration de protection de données