12.3. Conjugaison du presente do conjuntivo

Le subjonctif / conjuntivo est utilisé surtout si le locuteur n'a pas une position neutre à l'égard des événements. La difference entre 1) "Tu le fais" et 2) "Je veux que tu le fasse" est evident. Dans le cas 1) il a une position neutre. Nous ne savons même pas s'il lui plaît ce que fait l'autre ou pas. Dans le cas 2) nous n'avons pas une position neutre. En outre on utilise le subjonctif pour décrire des irréalités, "Il ne sait rien, qui puisse nous intéresser", ou, pas en français mais dans toutes les autres langues romanes, des situations hypothétiques, "Si j'avais plus d'argent, je arrêtrais de travailller".

Le terme conjuntivo vient du latin coniungere, ce qui signifie lier, et cela n'est pas très approprié. L'idée est que le subjonctif apparaît dans des propositions subordonnées qui sont liées à un proposition principale à travers une conjonction. Cela est vrai, mais il y a aussi, des propositions subordonnée qui demandent l'indicatif.

Le presente do conjuntivo est formée en supprimant la terminaison -o de la première personne singulier present do indicativo et en ajoutant au radical la terminaison personelle qui correspond: -e, -es, -emos, -em dans le cas des verbes finissants en -er / -ir à l'infinitif et -e, -es, -emos, -em dans le cas des verbes finissant en en el caso de los verbos que terminan en -ar.

Conjugez ces verbes au presente do conjuntivo. Puisque la première personne presente do indicativo peut être irrégulier, elle est indiqué.

vender => eu vendo => vendre
fazer => eu faço => faire
ler => eu leio => lire
ouvir => eu ouço => écouter
sentir => eu sinto => sentir
ter => eu tenho => avoir
trazer => eu trago => apporter
acordar => eu acordo => s'éveiller
ganhar => eu ganho => gagner





contact mentions légales déclaration de protection de données