12.3.3 Conjuntivo et concordance des temps

L'exercise suivant est sur la concordance des temps, un phénomene rélévant surtout, quoique pas exclusivement, dans le contexte des verbes comme penser, croir, supposer, craindre, espérer, dire etc. qui decrivent des présentation mentale. Quelques uns des ces verbes demandent le subjonctif, d'autre l'indicatif mais la logique est toujours la même.

Nous ne distinguons pas, contrairement aux autres grammaires, entre la concordance des temps en général et le discourse indirect. Le discours indirect est seulement un cas special de la concordance des temps en général, voir 12.0. La logique est la même dans les deux cas.

J'ai dit qu'il avait menti.
J'ai pensé qu'il avait menti.

La logique est la même aussi dans les cas des verbes qui demandent le subjonctif. La concordance des temps s'applique aussi dans le cas que l'événement imaginée s'est produit avant d'être imaginé. Il est utile de voir que le plusqueparfait de subjonctif n'est plus utilisé aujourd'hui en français et a été sustitué par le passé composé du subjonctif. Autrement dit il n'y a plus de difference entre une situation que les évenements sont imaginés au présent ou au passé. Dans toutes les autres langues romanes cette distinction est encore faite.

Je craignait qu'il eût menti. / Je craignait qu'il ait menti.

Pourtant il y a une différence entre le portugais et tous les autres langues romanes. Le pretérito perfeito composto do indicativo portugais, voir 11.2, ne décrit pas des actions rélévant pour le present, mais des actions qui continue ou sont répétées jusqu'au présent. Autrement dit, même si l'action s'est produit avant le présent et a un impacte sur le présent du locuteur, on utilise le pretérito perfeito simples, qui correspond formellement au passé simple français.

correcte: anteriorité en français avec passé composé: Je sais qu'il a menti.
correcte: anteriorite en portugais avec passé simple: Eu sei que mintiu.
faux: anteriorité avec passé simple: Je sais qu'il mentit.

Ce qui serait une infraction grave contre la grammaire standard en français, l'usage du passé simple si un évenement a encore un impacte sur le présent, est correcte en portugais. La frase "Eu sei que tem mentido" signifie aussi quelque chose. Ça signifie "Je sais, qu'il mente toujours", mais cela ne correspond pas à la phrase original.

Il est utile de voir que un évenement achevé dans le présent du locuteur et qui a un impacte sur le présent demande le preterito perfeito simples, qui correspond formellement au passé simple français si le verbe demande l'indicatif. Dans le cas qu'il demande le subjonctif ça marche en potugais comme dans toutes les autres langues romanes.

Choisissez dans les exemples suivants l'option qui correspond à la phrase espagnole. Il se peut qu'il y a plusieurs options grammaticalmente correcte, mais il n'y a qu'une qui correspond à la phrase française.

J'espère que tu a fait tes devoirs.
Espero que o teu trabalho.
Je crains que ce soit seulement pour des membres.
Temo que só para membros.
Je pensai que tu l'avait déjà fait.
Pensei que já o .
Je voulais que nous fassions / fissions autre chose.
Queria que outra coisa.
Je voulait que nous ne ayons / eussions fait.
Desejava que não o .
Je voulais qu' on fasse /fît une étude là-dessus.
Eu queria que eles uma pesquisa sobre isso.
C'était bien qu'il soit / fût allé.
Foi bom que ele daqui.
J'exige que tu sois ici demain.
Eu exijo que você aqui amanhã.
Je pars avant que ce soit trop tard.
Eu partirei antes que tarde demais.
Nous voulions que cela fonctionne / fonctionnât avant le 1er janvier.
Quisemos que em pleno funcionamento a partir de 1 de Janeiro.




contact mentions légales déclaration de protection de données