3.4.4 dipthongues orals

Nous avons déjà parlé sur les diphtongues nasales, voir 3.3.2. Le principe est evidemment le même dans le cas de diphtongues orales.

Nous parlons des diphtongues s'il y a deux voyelles dans une syllabe. L'auteur dirait que des diphtongues n'existent pas en français. Ce qui existe sont des mots avec une voyelle pleine auquelle va ajoutée une semi-voyelle: soi, bientôt, voir.

Dans les autres langues romanes il y a de des diphtongues avec deux voyelles pleines, voir des exemples italiens ici, Combinaison de voyelles 'eo', 'ei', 'eu', et des diphtongues où une voyelle est un semi-voyelle. En portugais tous le dipthongues sont du dernier genre.

En portugais il y a deux semi-voyelle qui peuvent former une voyelle: Le u (ou le o quand il est prononcé comme un u) et le i (ou le e quand il est prononcé comme un i). En tant que semi-voyelle le un devient [w], prononcé comme le w dans le mot anglais water: quando. Le i devient [j] comme dans le mot pôe. (À la suite il y aura maintes exemples avec audio.)

On parle de diphtongue ascendant si la semi-voyelle précéd la voyelle pleine. Si la semi-voyelle suit la voyelle pleine on parle de diphtongue descendant.





contact mentions légales déclaration de protection de données