3.3.1. 3 [õ]

On / om est la seule voyelle nasale qui existe aussi en français. Il ne pose donc aucun problème.

On peut faire attention à la prononciation du r et du de, mais cela ne nous interesse pas pour l'instant. Les deux sont un peu compliqué parce que leur prononciation dépend du context. Nous allons discuter sur la r et le de plus tard en détail.

IPA réprésentation graphème exemple son
[õ] on onde (où), monte (montagne) ,
[õ] om bom (bien), romper (rompre) ,

Contrairement au français, qui ne connaît pas de diphtongues nasales, en portugais la o nasale existe aussi en une version nasale qui est réprésenté par deux graphèmes.

IPA réprésentation graphème exemple ton
[õj]om põe (il met)
[õj]õe calções (culotte)

Beaucoup de sustantifs terminant en ão au singulier forment les pluriel avec le dipthongue: opinão (opinions) => opinões (opinions)





contact mentions légales déclaration de protection de données