15. verbes auxiliaires de mode

En géneral il n'y a pas de difference quant aux verbes auxiliaires de mode entre le français et le portugais. Pourtant il y a une différence grande. Le verbe auxiliaire de mode devoir est utilisé en français dans deux contexte très différent.

1) Il doit aller en prison pour cinq ans.
2) Il devrait aller en prison pour cinq ans.

Dans le cas 1) il n'a pas d'alternatives. Il y a une force le suffisement forte pour imposer sa volonté. Dans le cas 2) aller en prison est seulement une option. Si on appliquait la loi, il devrait aller en prison, mais il a trouvé un juge clement, qui croit qu'il retrouvera le chemin de la vertu. La distinction entre une situation sans alternatives et une situation où il y a des alternatives se fait par le mode choisi (indicatif ou conditionel). Devoir à l'indicatif correspond à ter que / ter de à l'indicatif, devoir au conditionel correspond à dever. Pourtant la chose n'est pas si simple, parce que ter que / ter de aussi bien que dever peuvent être utilisé aussi au conditionel et au conditionel ils ont un large éventail de significations.



poder être capable de faire quelque chose On utilise poder quand dans une situation determinée quelqu'un est capable de faire quelque chose, parce que rien ne l'empêche de le faire. Poder / pouvoir décrit la capacité concrète de faire quelque chose. Il est bien possible que quelqu'un sait écrire, mais ne peut pas écrire à un moment donnée, parce-qu'il s'est cassé le bras. D'autre part il est bien possible que quelqu'un ne peut pas dormir à cause du bruit, mais il n'est pas possible que quelqu'un ne sait pas dormir, parce-qu'il n'y a rien à apprendre.
avoir le permis de faire quelque chose Poder / pouvoir peut signifier aussi avoir le permis de faire quelque chose: Il peut aller en vacances avec sa copine parce que ses parent le lui ont permis. Il n'y a dans ce cas là pas de doute qu'il est capable d'aller en vacances. La question est s'il a le permis de le faire.
saber être théoriquement capable de faire quelque chose, parce-qu'on l'a appris. Savoir faire quelque chose signifie être capable de faire quelque chose, parce-qu'on a appris de le faire, ce qui ne veut pas dire, qu'on est capable de le faire dans un moment donné.
querer vouloir indicatif Dans beaucoup des langues querer / vouloir à l'indicatif est impoli. Quelque langues, par exemple l'allemand, ont même deux verbs qui correspond au vouloir français, une version poli et une autre moins poli. Dans toutes les langues existent des tournure pour eviter vouloir. (Je veux le sucre. <=> Est-ce que tu peux me passer le sucre.)
vouloir subjuntif Si on veut ou doit être plus poli, on peut utiliser, dans toutes le langues, le conditionel.
ter que devoir Ter que à l'indicatif décrit une situation dans laquelle il n'y a pas, par différents raisons, des alternatives. La loi par exemple doit être respectée, autrement s'est bien probable qu'on aura des problèmes, puisqu'il y a une force le suffisement puisstant pour l'imposer. En outre il y a des rélation cause <=> résultat, ce qui veut dire un événement entraîne inévitablement un autre. La même chose est vraie pour le lois naturelles, qu'il faut accepter tels qu'ils sont. Si on veut aller plus vite en voiture, en doit payer plus pour l'essence. Pourtant au conditionel la signification change complètement. Au conditionel ter que / ter de décrit une situation dans laquelle il y a des alternatives, quoique ces alternatives ne soient pas optimales par des raisons morales où pour atteindre un certain but. On devrait par exemple faire plus de sport, mais il n'y a aucune obbligation de le faire, il y a des alternatives. Dans la forme negative l'idée d'obligation se perd complètement: Tu ne dois pas faire cela, si tu ne veux pas. Dans ce cas là il est évident qu'il y a des alternatives. Au conditionel et dans des frases affirmatives la différence entre ter que / ter de et dever s'évanouit.
dever devoir Il est utile de voir que au verbe devoir français correspond deux verb en portugais: ter que / ter de et dever. Ter que / ter de est utililisé s'il n'y a pas des alternatives. On utilise dever s'il y en a des alternatives. Au conditionel la différence s'evanoui, quoique dans certains circonstances il y en a une. Puisque en français il n'y a qu'un seule verb, on ne peut pas illustré toutes les constellations par des exemples.
conseguir arriver à faire quelque chose, réussir Poder aussi bien que conseguir décrivent la capacité de faire quelque chose. La difference consiste dans le fait que conseguir suppose un effort. C'est pareil en français avec réussir. Au passé il n'y a pas de difference: Il a pu réparer la voiture. <=> Il a réussi à réparer la voiture. Pourtant réussir ou arriver à signifie aussi atteindre un but et dans ce contexte là la substitution par pouvoir n'est pas possible, on reçoit des phrase absurde: On arrive à faire, ce qu'on veut vraiment faire. <=> On peut faire, ce qu'on veut faire. Les deux phrases sont correctes et signifient quelques chose, mais elles ne signifient pas la même chose.

Les verbes modaux ont un large éventail de significations, ce qui rend leur représentation systématique difficile, voir 15.1. Dever par exemple décrit aussi une supposition.

dever pour exprimer une supposition
Ele estudou muito para seus examenes, então ele deve passar.
Il a étudié beaucoup pour ces examens, pour cela il devrait passer.
Eles partiram uma hora atrás, então devem chegar em meia hora.
Il sont partis il y a une heure, donc ils devraient être là dans une demi-heure.


De temps en temps il n'y aucune différence entre le conditionel et l'indicatif.

un determinado comportamiento es oportuno
Eu deveria estudar mais.
Je devrais / dois étudier plus.

Você deveria ajudá-lo a tomar decisões difíceis.
Tu devrais / dois l'aider quand il lui faut prendre des décisions difficiles.







contact mentions légales déclaration de protection de données